Le SiteAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [SFC] Famicom Tantei Club Part II

Aller en bas 
AuteurMessage
Iwant

avatar

Messages : 24
Etoiles : 3173
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: [SFC] Famicom Tantei Club Part II   Lun 21 Déc - 20:04



Famicom Tantei Club ?
Famicom Tantei Club est une série de 3 visual novels édités et développés par Nintendo uniquement au Japon. La série comporte 4 jeux : Kieta Kōkeisha sorti en 1988 et Part II : Ushiro ni Tatsu Shōjo sorti en 1989 sur Famicom Disk System (À chaque fois divisés en 2 parties sur 2 disquettes différentes et commercialisées à 2 dates différentes) Yuki ni Kieta Kako (1997) et Part II (1998) sur Super Famicom. Les deux premiers épisodes de la Famicom Disk System ont été portés sur Game Boy Advance et sur Virtual Console, toujours uniquement au Japon. Approchons-nous de Famicom Tantei Club Part II sur Super Famicom. C'est en fait une remake du deuxième épisode sur Famicom Disk System, Part II : Ushiro ni Tatsu Shōjo, avec des graphismes et musiques refaites, et le contenu des deux disquettes dans une seule cartouche. Mais surtout ... C'est le seul épisode à avoir été traduit par des fans ! Demiforce (Traduction de MOTHER) et Tomato (Traduction de MOTHER 3) ont en effet traduit ce jeu en anglais. Mais, à quoi s'attendre de ce jeu qui n'a fait comme apparition chez nous que sous forme d'un trophée aux informations erronées dans Super Smash Bros. Melee et une discrète apparition d'une dizaine de secondes dans le medley de musiques 8bits de Super Smash Bros. Brawl ?

Un visual novel de Nintendo ...?
Je rappelle qu'un visual novel est un jeu dans lequel vous avez simplement à l'écran une fenêtre vous donnant un aperçu de l'endroit où vous vous trouvez et un menu comportant différentes options qui permettent d'interagir avec cet endroit. Se reposant principalement sur les textes, l'intérêt vient de l'histoire en elle-même, dont vous tournez les page, c'est un roman interactif où vous avez une vue de "l'action". C'est un genre très prisé au Japon, mais totalement pratiquement inexistant en Occident. Ce visual novel n'est d'ailleurs pas le premier de Nintendo : Toute la série des Famicom Mukashibanashi (Shin Oni ga Shima, Yūyūki, Time Twist: Rekishi no Katasumi de...) sur Famicom Disk System le précède. Mais celui-ci a quelque chose de particulier, surtout pour un jeu de Nintendo : Il s'adresse directement à un public plus âgé. Lors de la sortie du portage GBA, le jeu a reçu un seal CERO A, équivalent du PEGI 16+ en Europe.

Nintendo, 16+ ? Are you kidding me ?
Le jeu n'avait absolument aucune chance de sortir en dehors du Japon : Non seulement le genre n'est pas prisé des Occidentaux, et c'est toujours le cas aujourd'hui, mais même les Japonais qui ont l'esprit relativement plus ouvert par rapport à ça et qui imposent des restrictions plus faibles pour les jeux vidéos n'ont pas semblé hésiter pour lui mettre un seal A. Alors, aux USA ou en Europe, où la fermeture d'esprit par rapport à ce nouvel art était phénoménal à l'époque ... Il faut dire que le jeu comporte des scènes de crime, des découvertes de cadavres, des références sexuelles ainsi que des personnages usant d'alcool et tabac. La simple idée pour Nintendo of America de commercialiser un jeu dans lequel un mineur fumait ou dans lequel on pouvait vérifier les seins d'une danseuse de cabaret en "cherchant des indices" était bien entendu hors de question. C'était donc bien la première fois que Nintendo se lançait dans un jeu ciblé vers un public plus mature, MOTHER ne sortant que 2 ans plus tard.

Et c'est quoi, l'histoire ?
Ce deuxième épisode est une préquelle du premier. Le jeu raconte l'enquête d'un jeune homme de 15 ans, pris sous l'aile du détective Shunsuke Utsugi, sur une affaire sordide liée à la Yoshimitsu Highschool. Une étudiante de première, Yoko Kojima, a été retrouvée morte noyée. Le cas, qui semble être un meurtre sordide comme les autres, va vite montrer des liens avec l'Affaire Kaneda, un meurtre arrivé 15 ans plus tôt, et sur une légende urbaine qui circule dans tout Yoshimitsu Highschool : The Tale of the Girl in Back ... Durant son enquête, une des amies de Yoko, Ayumi Tachibana, d'abord bouleversée, finira par rejoindre le héros pour l'aider dans son enquête. Plus l'histoire se développe, plus des liens avec les autres affaires refont surface ... L'histoire est très complexe et contient de nombreux plot twist. Le point particulier est que l'histoire soit influencée par un kaidan (Phénomène paranormal de la culture japonaise) dans une histoire qui semble être très rationnelle.

Qu'est-ce que ça a de plus qu'un livre policier ?
C'est l'une des forces du visual novel, et Famicom tantei Club y excelle : Le renforcement de l'ambiance par des images et des musiques. L'action en cours est toujours illustrée dans un cadre, pendant que les dialogues et descriptions s'affichent en-dessous de celui-ci, et que le menu pour interagir avec le tout occupe la partie droite de l'écran. Les dessins sont à la fois réussis techniquement, via des images plus-ou-moins fixes très travaillées, et artistiquement, avec un style anime designé par Tetsuji Tanaka qui crée des personnages attachants (Ayumi <3) et/ou intéressants. L'OST, signée Kenji Yamamoto (Metroid), nous plonge totalement dans l'ambiance, qui en devient parfois inquiétante ; Et le thème d'ending est tout simplement exceptionnel, pas étonnant qu'il se soit retrouvé dans le Top 300 de 2ch. Bref, ce que le jeu a de plus qu'un simple livre, c'est d'avoir une histoire originale, une sensation d'interaction directe, un aspect visuel et un charadesign travaillés ainsi qu'une très bonne OST, en gros : Tous les ingrédients pour une œuvre d'art.

Et comment j'y joue ?
Il vous faut la ROM compatible du jeu (La v1.0), le patch de traduction, et l'émulateur zSNES. Pas de problème : Je vous file la ROM et le patch : Ne touchez pas au zip, ouvrez le simplement directement avec zSNES et laissez la magie s'opérer. Very Happy
Notez tout de même que le jeu demande une bonne compréhension de l'anglais, dans la mesure où l'histoire est assez compliquée. N'ayez pas peur, vous ne serez pas "assommé", le jeu devrait vous prendre 8 heures au plus. Mais une fois lancé, vous aurez du mal à vous arrêter ... ^^'
Cliquez ici pour téléchargez la ROM compatible et son patch !

Je peux voir avant ?

La première rencontre féminine du jeu. Bonne journée.


Ne vous retournez pas, il n'y a personne derrière vous. Quoique ...


inb4 the meme.


Un personnage féminin vraiment attachant.


(#°‿°#)"



Voilà, je sais que ce jeu n'est pas très accessible, mais j'espère qu'il aura su au moins attirer votre curiosité et au mieux vous avoir donné envie d'y jouer ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[SFC] Famicom Tantei Club Part II
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Candy Yoshi :: Jeux vidéo :: Autre-
Sauter vers: